OGM et sénateurs UDF : quel courage !

Publié le par MoDemEcolo

Sur le blog cozop

Un billet à double sujet, pour conclusion unique. D’abord, la loi OGM votée avant-hier par le Sénat . Ce n’est pas une surprise, il a été adopté et l’amendement Chassaigne, qui permettait de mettre quelques barrières a été…retoqué. Cette loi ouvre donc la voie pour la culture commerciale d’organismes génétiquement modifiés. D’abord, étonnement de ma part. Il me semblait que l’ancien Président de la République, qui était ce qu’il était mais que beaucoup (dont moi) se surprennent à regretter aujourd’hui, avait fait voter par le Parlement réuni en congrès un machin qui je crois, s’appelle le Principe de Précaution . Je suis donc étonné qu’une telle loi, aussi moralement malsaine, et sanitairement dangereuse , qui finalement va à l’encontre de l’intérêt collectif , ait pu être votée. Une loi moralement malsaine  : Car, même si on ne sait pas ( enfin si on sait mais on ne le dit pas ) si ces OGM vont se retrouver en quantité importante dans nos assiettes, elles se retrouveront forcément en quantité importante dans les assiettes des consommateurs d’autres pays. Et il est bien plus grave qu’hypocrite de cultiver des plants pour aller intoxiquer d’autres Nations. Si j’osais, je comparerai cela à du terrorisme biologique, pardon à du terrorisme biochimique . Une loi sanitairement dangereuse  : Alors qu’on ne connait de pas manière précise les effets à long terme des OGM sur l’être humain, on en connait les effets sur le système écologique fragile de notre planète, des effets qui sont « voulus » au titre du productivisme exportable des pays développés (je cite ici un certain ministre du dvt durable…). Mais, notre planète est particulièrement bien conçue : elle passe son temps à rééquilibrer ce qui se déséquilibre (les chats mangent les souris pour éviter la surpopulation de celles-ci, les ères glacières surviennent lorsque les G.E.S sont trop élevés…etc.), et ce type d’invention, je parle encore des OGM pour ceux qui ne suivent plus, met gravement en péril de système d’équilibrage de notre planète. En effet, si le maïs ne résiste pas à certains de ses « prédateurs » il y a probablement une raison. Une preuve que cette loi est sanitairement dangereuse : le MONSANTO M810 ne subit-il pas actuellement une clause de sauvegarde ? Et celui-ci n’a-t-il pas fait l’objet d’études indépendantes, sur des rats, qui n’ont pas survécu au régime OGM ? Et que fait-on ? On méprise à la fois les parlementaires et le peuple en cachant ce rapport pour ne pas éclairer le débat public ! On aurait pu attendre de nos parlementaires, député(e)s et sénateur(trice)s qu’ils se comportent de manière responsable en votant CONTRE cette loi. (soit en considérant le manque de clarté du débat comme une entrave au choix en âme et conscience du parlementaire, soit en considérant que de toute façon les OGM sont nuisible à la planète et donc à l’Humanité) Qu’on voté nos sénateurs(trices) du groupe « Union Centriste UDF » ?

LIRE LA SUITE : CLIQUER ICI

Publié dans Blogs

Commenter cet article