Biodiversité et changement climatique : deux facettes d’un même défi

Publié le par MoDemEcolo

mouches1.jpgAlors que se tient à l'UNESCO la XIIème conférence de l'Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques techniques et technologiques de la Convention sur la Diversité Biologique, CAP 21, parti écologiste présidé par Corinne Lepage tient à rappeler la responsabilité particulière de la France tant sur ses propres territoires que dans son action européenne et internationale. Présente sur deux continents et dans trois océans, son action doit être exemplaire. Malgré Rio ou Johannesbourg, les évolutions restent très lentes et les tendances globalement défavorables : la France est ainsi classée parmi les dix pays au monde qui comptent le plus d'espèces menacées. En Outre-Mer, les projets d’exploitation minière en Guyane et en Nouvelle-Calédonie menacent des écosystèmes exceptionnels mais fragiles (forêts, récifs corraliens…).

Des progrès ont été faits pour la conservation de la nature ces deux dernières années, notamment dans les désignations des sites Natura 2000 au titre des Directives Habitats et Oiseaux qui couvrent désormais 6,8 millions d’hectares soit 12,4 % du territoire terrestre métropolitain. Mais ces inscriptions restent incomplètes et ne suffisent pas à soutenir l’adaptation au changement climatique. 

Lire la suite

Communiqué CAP21 - 02/07/07

Publié dans Sur le net

Commenter cet article