Corinne LEPAGE : "Je partage totalement la proposition de François Bayrou de construire une opposition constructive"

Publié le par MoDemEcolo

Intervention de Corinne Lepage - Présidente de Cap 21
Conseil national de l'UDF - Paris - 10 mai 2007

Le Mouvement démocrate a déjà suscité "22.000 demandes d'adhésion", selon M. Bayrou. L'UDF en sera "une force constitutive" et il accueillera notamment le parti écologiste de Corinne Lepage Cap 21, et Jean-Luc Bennahmias, ancien secrétaire national des Verts.Merci, François, de me donner la parole en ce début de discussion publique.

Je ne suis pas membre de l'UDF, je suis heureuse d'être parmi les membres fondateurs du futur Mouvement Démocrate et je souhaite vivement que d'autres nous rejoignent.

Je suis heureuse également que des candidats des Verts, qui nous avaient déjà rejoints avant le premier tour, puissent concourir sous les couleurs du Mouvement Démocrate dans cette campagne.

Je veux dire ici que, durant toute cette campagne, je n'ai pas regretté un instant le choix que j'avais fait de rejoindre la campagne de François Bayrou et que ce qui se passe aujourd'hui me conforte, s'il en était besoin, dans ce choix : nous avons besoin effectivement d'un grand parti politique capable de reprendre les idées d'écologie politique moribonde, nous avons besoin d'un parti politique libre, capable de défendre un État impartial, un État honnête, un État au service de tous les citoyens et non pas de quelques uns.

C'est à tout cela que nous allons devoir nous attaquer dans les semaines qui viennent.

J'ai souhaité bonne chance au nouveau président de la République, parce qu'il va diriger notre pays et que, si cela se passe bien, c'est tant mieux pour nous tous, mais je reste inquiète sur les propositions qu'il a formulées.

Je partage totalement la proposition de François Bayrou de construire une opposition constructive, c'est-à-dire capable de dire « oui » quand c'est bien et « non » quand cela ne l'est pas, car c'est cela la liberté et que c'est précisément pour cela qu'il y a des représentants en France à l'Assemblée Nationale et au Sénat, que le vote impératif est interdit par la Constitution et que c'est à cela que les engagements qui sont demandés aboutissent.

Je terminerai, car beaucoup de prises de parole ont été demandées, pour dire que, depuis quelques jours, nombre de gens de milieux différents ont pris contact avec moi, parce qu'ils veulent rejoindre le Mouvement Démocrate, parce qu'ils sentent qu'il y a, là, une véritable bouffée d'oxygène, la possibilité d'avoir un véritable impact dans la vie politique et j'espère qu'au-delà des 22 000 adhésions, ils seront des milliers et des milliers à nous rejoindre et qu'ils seront très nombreux à l'Assemblée Nationale à la fin du mois de juin de cette année.

Merci à tous.

Publié dans Vidéos

Commenter cet article